Browse Tag

Amsterdam

Hotel Fail Cover

L’hôtel du fail

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Durant le mois de juillet, j’ai passé quelques jours à Amsterdam. J’ai séjourné dans un hôtel très plaisant et bonne surprise totalement domotisé. Vous me sentez arriver ?

Wifi gratuit, sans mot de passe, pas login rien… C’EST OPEN BAR! \o/ Je me connecte et je regarde un peu si des copains sont présents. Mon attention a été très vite attirée.

Allons voir ce que proposent ces ports 80. Sur les 4 ip, c’est la même chose eNet server software. Pas beaucoup d’actions possibles. La partie remote access et la doc du fabricant parlent d’une app mobile.

C’est parti pour l’application mobile. Comme par magie l’app trouve les serveurs.

L’app me demande un Username et un Password. Que je peux créer via l’interface web, mais je ne veux rien modifier. Je cherche dans la documentation les identifiants par défaut et BINGO !

Et voilà. Je suis comme un gamin le soir de Noël. Le pilotage complet de l’hôtel. Lumière, clim, stores de certaines chambres, TV, audio… Même les zones communes, les lampes de culture du jardin suspendu.

Il est aussi possible de changer les scénarios et les attributions capteurs/actuateurs/… Imaginez à quel point, il serait possible de rendre l’hôtel inopérable.

D’autres parties « plus critiques » comme de la gestion d’accès est également disponible en accès libre, mais je n’en dirai pas plus.

La chaîne hôtelière a été prévenue à plusieurs reprises ces presque 4 derniers mois sans réaction de leur part pour le moment.

Si vous connaissez le nom du service public (aux Pays-Bas) à qui je pourrais signaler ce joyeux bazar, n’hésitez pas à me contacter.

Port Amsterdam

Amsterdam Juillet 2020

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Un petit week-end à Amsterdam résumé en quelques photos.

NDSM

Prenez le temps de visiter la friche industrielle de la NDSM. Il suffit de prendre le ferry gratuit depuis la gare. Un véritable espace créatif, street art, bars roots, ….

Grue hotel
La grue hotel NDSM

The Body Worlds

L’expo The Body World est une exposition de véritables corps humains ayant fait l’objet d’un traitement par plastination.

Les corps ou parties de corps humains sont conservés grâce à l’utilisation d’une technique appelée la plastination. Celle-ci permet de révéler les structures anatomiques internes d’un corps. Elle a été inventée en 1977 par Gunther von Hagens, un anatomiste allemand. La plastination est : « un processus d’aspiration qui nous permet de remplacer les liquides corporels par des polymères, telle que le silicone ou encore la résine. Après cela, le spécimen est déshydraté et désarticulé comme un pantin. On peut lui faire prendre une position de vie et on peut littéralement le saisir, ce qui est très utile pour enseigner l’anatomie. »

Wikipédia & Angelina Whalley, conservatrice des expositions « Body Worlds »

Bien que le billet d’entrée est assez élevé cet exposition vaut le détour. Il est vrai que l’expo fait l’objet de controverses en particulier en raison du respect dû aux personnes décédées. Mais son intérêt scientifique et/ou médical est énorme.

La partie de cette expo m’ayant le plus dérangé est le système de gamification pour je présume permettre un ratting des employés.