Comment sculpter le son en figures de Chladni

Cet article provient d’une ancienne publication. Il a été importé & actualisé depuis une source maintenant hors ligne.

Après être retombé sur un ancien article (datant de 2015) repris par Makery, j’ai décidé de vous le repartager ici.


Ernst Chladni est le fondateur de l’acoustique moderne. Il étudiait expérimentalement les vibrations des plaques, en les saupoudrant de sable fin, obtenant ainsi des figures acoustiques.

L’idée est donc de fabriquer une “plaque de Chladni” avec du matériel de récupération, afin d’observer ces figures. Je me suis établi sur cet instrutable comme base de travail.

“Die Akustik” – E.F.F.Chladni

Liste du matériel

  • 1 haut-parleur d’enceinte
  • 1 pièce de bois (15 X 15 cm)
  • 1 plaque de Plexiglas (15 X 15 cm)
  • 1 fine plaque d’aluminium (20 X 20 cm)
  • 1 bouchon de bouteille de soda
  • des tiges filetées (5 mm) et 10 écrous (5 mm)
  • un fer à souder, une perceuse (5 mm), de la colle, un cutter
  • 1 ampli ou une chaine hifi et du câble audio

La taille des plaques est relative à celle du haut-parleur.

Pour générer les fréquences, rendez-vous dans le store de votre smartphone, vous trouverez sans peine un générateur de fréquence gratuit.


  1. Récupérez le haut-parleur,
  2. Avec un cutter, retirez la membrane papier et le cache-aimant du haut-parleur,
  3. Enchâssez des tiges rivetées dans la pièce de bois pour fixer le haut-parleur,
  4. Percez le bouchon de soda. Fixez une longue tige rivetée entre deux boulons,
  5. Enfilez et fixez le haut-parleur avec des boulons, puis collez la tige à bouchon au centre,
  6. Fixez la plaque de Plexi au-dessus du haut-parleur, ensuite la plaque d’alu sur la tige centrale.

Reliez le haut-parleur à un ampli audio. Saupoudrez la plaque d’aluminium de sable fin, d’amidon de maïs, de sucre… Du sel dans mon cas.


Sources

L’hôtel du fail

Durant le mois de juillet, j’ai passé quelques jours à Amsterdam. J’ai séjourné dans un hôtel très plaisant et bonne surprise totalement domotisé. Vous me sentez arriver ?

Wifi gratuit, sans mot de passe, pas login rien… C’EST OPEN BAR! \o/ Je me connecte et je regarde un peu si des copains sont présents. Mon attention a été très vite attirée.

Allons voir ce que proposent ces ports 80. Sur les 4 ip, c’est la même chose eNet server software. Pas beaucoup d’actions possibles. La partie remote access et la doc du fabricant parlent d’une app mobile.

C’est parti pour l’application mobile. Comme par magie l’app trouve les serveurs.

L’app me demande un Username et un Password. Que je peux créer via l’interface web, mais je ne veux rien modifier. Je cherche dans la documentation les identifiants par défaut et BINGO !

Et voilà. Je suis comme un gamin le soir de Noël. Le pilotage complet de l’hôtel. Lumière, clim, stores de certaines chambres, TV, audio… Même les zones communes, les lampes de culture du jardin suspendu.

Il est aussi possible de changer les scénarios et les attributions capteurs/actuateurs/… Imaginez à quel point, il serait possible de rendre l’hôtel inopérable.

D’autres parties “plus critiques” comme de la gestion d’accès est également disponible en accès libre, mais je n’en dirai pas plus.

La chaîne hôtelière a été prévenue à plusieurs reprises ces presque 4 derniers mois sans réaction de leur part pour le moment.

Si vous connaissez le nom du service public (aux Pays-Bas) à qui je pourrais signaler ce joyeux bazar, n’hésitez pas à me contacter.