Browse Category

Projets

Modification de la découpe laser K40 – Partie 2

Les courses

Motedis

  • 3 x Profilé aluminium 20×20 B-Typ rainure 6 Longueur : 750 mm
  • 2 x Profilé aluminium 20×40 B-Typ rainure 6 Longueur : 400 mm
  • Équerre interne 20 B-Type rainure 6 M5 Alternative

Amazon

Le reste ?

  • La mécanique, moteurs, … sont en grosse partie de la récupération ou du crowdsourcing des membres du Hackerspace.
  • La nouvelle alimentation a été donnée par un membre n’en n’ayant pas l’usage.

« Boite électronique »

Pour la partie alimentation et électronique, j’ai opté pour une grosse boite de dérivation fixée sur le côté de la découpe laser. Cela évitera que l’alimentation du tube brasse les fumées et cie.


Cet article fait partie d’un dossier. Consulter l’index du dossier K40.

Il faut sauver l’enceinte Marshall – Partie 1

Dans mon article Confinement.S02E03 je vous parlais d’un sauvetage d’une enceinte Marshall de la poubelle.

J’ai commencé par un démontage complet. J’ai découvert avec étonnement colle chaude et agrafes. Un peu déçu sur le coup de la part de cette marque.

Une fois totalement démontée, j’ai testé les composants conservés. Juste les 3 haut-parleurs. Bonne nouvelle, ils fonctionnent tous parfaitement bien.


Un petit coup de peinture à l’intérieur en protégeant la grille et un petit raccourcissement du bass reflex (j’adapterais si nécessaire).


Ayant maintenant un bel intérieur, plus besoin de le cacher. Un petit passage à la découpe laser et le dos de l’enceinte est maintenant en acrylique transparent. Je vais ajouter des LEDS, c’est prévu 😀

Étant donné qu’il y a maintenant plus « d’iooner » que du Marshall, pourquoi se priver d’un petit égo-trip ?

Passage à la découpe laser avec une font proche de la marque d’origine, quelques couches de peinture et de vernis et je repose sur la face de l’enceinte.


J’avais commandé cette carte d’amplification sur Amazon, elle est arrivée avec un dissipateur arraché et aucun son en sortie à part du souffle. Renvoyé chez Amazon, mon nouveau choix se porte sur cette carte.

Rendez-vous dans un prochain article pour la suite du projet 🙂


La photo de couverture ne contient aucun placement de produit pour le mug de Barbatronic. Enfin quand même un peu, mais le mug est cool.

Modification de la découpe laser K40 – Partie 1

Le tube de la laser est mort… vive le nouveau tube. En attendant, c’est l’occasion d’agrandir la machine et de lui apporter quelques petites (?) modifications.

Décloisonnement

Première étape, sortir la meuleuse d’angle et on décloisonne entièrement la machine. Etonnamment le châssis est plutôt droit.


Peinture & « réparations »

Dégraissage, peinture et un coup de vernis mat. Au revoir bleu ignoble.


C’est aussi l’occasion de boucher les nombreux trous inutiles voir dangereux de la machine. Grâce à celui-ci, la surface où était posée la découpe laser a un tout petit peu eu chaud.

Des chutes de métal, la perceuse et quelques rivets feront l’affaire.


Solidarisation des deux portes et remplacement des vitres.


Encore un peu de peinture avec les restes. Et voilà!


Cet article fait partie d’un dossier. Consulter l’index du dossier K40.

Projet AirHackLab

Le AirHackLab est une initiative citoyenne de contribution aux données environnementales que j’ai initié au sein du Liège Hackerspace.

Ce projet est directement inspiré du projet LuftDaten et PurpleAir.

Objectifs

Le AirHackLab à 5 objectifs :

  • Développer des capteurs fiables, bon marché et open-source,
  • Construire les capteurs avec leurs futurs hôtes,
  • Sensibiliser à l’importance de la qualité de l’air,
  • Déployer un réseau alternatif, mesurer et collecter les données,
  • Partager les données librement.

Le prototype

Un prototype est en cours de développement dans une boite de dérivation dans une optique de simplicité et réduction de coût.

Les mesures seront la concentration PPM 2.5 & 10, la température, l’humidité et la pression atmosphérique.

Dans un second temps, il est prévu le développement d’une station plus complète avec des capteurs électrochimiques afin de mesurer les polluants.

Boitier proto AirHackLab

Coté serveur

Voilà, plus ou moins comment fonctionnera l’infrastructure une fois totalement en place.

Chaque utilisateur peut créer un compte et ajouter ses capteurs.

Une API permet déjà la mise à jour des utilisateurs du broker MQTT Mosquitto. Une simple cron avec un petit script pour charger la nouvelle liste et reload le service.

Export API pour Mosquitto

Sources

Les sources sont disponibles sur Github : https://github.com/AirHackLab