Installer un broker MQTT – Mosquitto – Ubuntu

Temps de lecture estimé : 1 minute

Pour ma domotique j’utilise principalement MQTT pour la communication entre les sondes, actuateurs, services et serveur.

MQTT est un protocole de messagerie fonctionnement par publication / souscription. Tous les clients se connectent au serveur (le broker) pour publier des messages ou souscrire afin de recevoir les messages ou les deux à la fois.

Installation de Mosquitto

Actuellement, je fonctionne avec Ubuntu 18.10 dans un container sous Proxmox PVE. Commençons par le début un update/upgrade

sudo apt update && apt upgrade

Installation de Mosquitto

sudo apt install mosquitto

En l’état vous avez un Mosquitto parfaitement fonctionnel, mais sans la moindre sécurité.

Placez-vous dans le dossier de Mosquitto. Par défaut /etc/mosquitto

cd /etc/mosquitto

Créer le fichier d’authentification et le premier utilisateur. Après la commande, il vous sera demandé de renseigner un mot de passe.

sudo mosquitto_passwd -c passwordfile VOTRE_PREMIER_UTILISATEUR

Attention! Le paramètre -c permet de créer le passwordfile si vous l’utilisez par la suite le fichier sera écrasé et donc tous les utilisateurs perdus.

Créer un autre utilisateur.

sudo mosquitto_passwd passwordfile UTILISATEUR_SUIVANT

Modifiez le fichier de configuration de Mosquitto afin de limiter son accès aux utilisateurs avec un compte. (Positionnez-vous dans /etc/mosquitto)

sudo nano mosquitto.conf

Ajoutez ces deux lignes en fin de fichier et sauvegardez.

allow_anonymous false
password_file /etc/mosquitto/passwordfile

Voila! Il est possible d’aller plus loin avec Mosquitto et par exemple limiter un utilisateur en lecture ou de limiter la publication à un seul topic, … Pour cela, penchez-vous sur les ACL. Il est également possible de chiffrer les communications avec le broker et d’y installer un certificat SSL.

Sources

Partagez ♥

Capteur distance MQTT – Home Assistant

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Pour monitorer le bon fonctionnement de mon adoucisseur d’eau, j’ai besoin de connaitre la hauteur de sel dans le réservoir. L’appareil fait déjà ce monitoring, mais se contente d’un beep dans la cave que personne ne remarque.

Ce petit « tuto » peut-être appliqué pour n’importe quelle mesure de distance avec un capteur ultrason HC-SR04 (présence d’une voiture dans le garage, …)

Le HC-SR04 est un capteur ultrason permettant une mesure (plus ou moins précise) entre 2 cm et 400 cm (en théorie). J’ai porté mon choix sur ce capteur pour son prix et l’absence de la nécessité d’une mesure précise.

Selon gadgetsthatgo.com, le capteur émet 8 cycles d’un ultrason à 40 kHz depuis sa partie émettrice (Trig). Ce son rebondi sur l’objet présent devant le capteur et revient à ce dernier (Echo). La vitesse du son étant connue et en ignorant sur une si courte distance que la vitesse du son n’est pas une constante. Il suffit de diviser le temps de parcours du son par 58 pour obtenir l’information en centimètres. Je vous invite à lire les sources pour plus d’informations.

Liste des courses

  • ESP8266 (Wemos D1 Mini dans mon cas) -1€,
  • Capteur ultrason HC SR-04 -1€,
  • Un peu de fil,
  • Câble + Alim USB.

Dans mon cas, j’ai déjà un serveur MQTT fonctionnant déjà en local pour ma domotique.

Montage

HC-SR04 -> Wemos

VCC -> 5V

Trig -> D5

Echo -> D6

GND -> G

Code source

Ligne 81, 82 & 84 : la valeur 80 est la hauteur du réservoir de sel dans mon cas afin de permettre le calcul du pourcentage de sel restant dans la cuve.

Le code est donné en l’état sans garantie et sans support.

Intégration à Home Assistant

Dans mon configuration.yaml j’ajoute simplement :

  - platform: mqtt
    name: "Niveau Sel"
    state_topic: "42/cave/sensors/sel"
    unit_of_measurement: 'Cm'
    value_template: "{{ value_json.niveaucm }}"
  - platform: mqtt
    name: "Niveau Sel"
    state_topic: "42/cave/sensors/sel"
    unit_of_measurement: '%'
    value_template: "{{ value_json.remplissage }}"

Résultat

Pour le moment, le capteur est simplement collé avec un morceau de collant double face épais en attendant une petite boite imprimée en 3D.

Le résultat de la mesure arrive bien dans Home Assistant, ce qui me permet d’avoir une bonne idée du niveau de sel.

Les prochaines étapes :

  • Ajouter une alerte et notification si le niveau devient trop bas pour le fonctionnement de la machine,
  • Passer la sonde en OTA,
  • Ajouter un deep sleep plutôt qu’un delay.

Observations

@andreadonno m’a fait remarqué l’existence du projet ESPHome qui semble faciliter la vie pour l’intégration à Home Assistant. Voir le tweet.

Sources

Partagez ♥

Abri météo DIY [importé]

Temps de lecture estimé : 1 minute

Cet article provient d’une ancienne publication. Il a été importé et actualisé.

J’ai besoin d’abriter diverses sondes (capteurs de qualité d’air et d’impact de foudre) de la pluie et des radiations solaires, mais tout en laissant bien circuler l’air.

Un abri météo en plastique “pro” coûte rapidement plus d’une centaine d’euros. Voyons s’il est possible de bricoler à moindre coût un abri répondant à mes besoins.

Liste des courses

  • 10 coupelles 24cm (0,85€/p),
  • 36 écrous large 8mm (0,20€/p),
  • 2 Bombes de peinture blanche (5,45€/p),
  • 2m de tige filetée 8mm inox (3,80€/p),
  • Quelques écrous pour finaliser l’abri,
  • 2 ronds d’aluminium pour rigidifier le tout.

Montage

Les tiges filetés sont coupées à 35cm, la taille est parfaite pour prévoir une fixation pour la suite.


Percer les 8 coupelles d’un coup afin d’avoir une entrée pour la scie sauteuse et obtenir notre “trou” central. A cette étape, les coupelles sont pre-peintes.

Je découpe à la scie sauteuse 2 disques dans de l’alu 3mm afin d’avoir une rigidité maximale, sans le montage est un peu trop fragile à mon goût.

Viser les écrous de fin et enfiler la plaque d’alu et la première coupelle. Cette première coupelle est une coupelle pleine ! Enfiler les premiers écrous larges et la seconde coupelle (percée).

Continuer ainsi de suite. Une coupelle, écrous, coupelle, écrous.

Petit tip, si vous en avez marre de visser vos écrous sur les tiges filetées à la main.

Partagez ♥

Retour du blog

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Après une tentative récente, il y a plus de 2 ans. Je me décide enfin à relancer le blog sous WordPress et hébergé chez les copains de Yulpa. 0 prise de tête, j’ai bien d’autres sujets pour m’adonner à ce plaisir.

Certains articles de l’ancien blog seront importés petit à petit et actualisés. Si vous avez un article en particulier que vous souhaitez revoir publié, n’hésitez pas à me le faire savoir.

Depuis tout ce temps alors il c’est passé quoi ?

Pour ceux me suivant sur Twitter rien de nouveau sous le soleil. Petit historique pour les nouveaux ou ceux intéressés par ces infos.

  • J’ai co-fondé il y a maintenant un peu plus de 3 ans le hackerspace de Liège. Ce projet se porte bien et a bien survécu à son premier déménagement et travaux d’ampleur dans son nouvel espace.
  • J’ai enfin? changé de boulot. Au revoir couteau suisse, responsable informatique,… Je suis maintenant « Project Manager » dans une agence de communication (avec un axe principal sur le web).
  • Bukkit.Fr (forum autour des serveurs Minecraft, mod, ..) à eu un décès difficile et indigne de la valeur que je lui portais. Mais c’est mieux ainsi. Je reviendrai possiblement un jour dessus pour vous donner une explication claire.
  • J’ai eu la chance de bosser et collaborer sur plein de super projets, je reviendrai également sur eux prochainement. Je pense que certains peuvent être intéressants par leur technique.

Retour du blog OK. Tu vas parler de quoi ?

Hum… De tout ce qui me branche ou m’intéresse. Voici une liste non-exhaustive. Électronique, développement, hack (dans sa définition du bidouillage), domotique, DIY, …

Le blog sera avant tout un fourre-tout personnel en espérant que cela pourra intéresser certains.

Dans l’attente de l’installation d’Isso pour les commentaires ceux-ci sont désactivés sur le blog.

En attendant vous pouvez me suivre sur :

A bientôt!

Partagez ♥