Parcourir la catégorie

DIY

Les articles liés au DIY « Do it yourself » ou au faits par moi-même, mes projets, …

Marshall? Nop iooner!

Il faut sauver l’enceinte Marshall – Partie 1

Dans mon article Confinement.S02E03 je vous parlais d’un sauvetage d’une enceinte Marshall de la poubelle.

J’ai commencé par un démontage complet. J’ai découvert avec étonnement colle chaude et agrafes. Un peu déçu sur le coup de la part de cette marque.

Une fois totalement démontée, j’ai testé les composants conservés. Juste les 3 haut-parleurs. Bonne nouvelle, ils fonctionnent tous parfaitement bien.


Un petit coup de peinture à l’intérieur en protégeant la grille et un petit raccourcissement du bass reflex (j’adapterais si nécessaire).


Ayant maintenant un bel intérieur, plus besoin de le cacher. Un petit passage à la découpe laser et le dos de l’enceinte est maintenant en acrylique transparent. Je vais ajouter des LEDS, c’est prévu 😀

Étant donné qu’il y a maintenant plus « d’iooner » que du Marshall, pourquoi se priver d’un petit égo-trip ?

Passage à la découpe laser avec une font proche de la marque d’origine, quelques couches de peinture et de vernis et je repose sur la face de l’enceinte.


J’avais commandé cette carte d’amplification sur Amazon, elle est arrivée avec un dissipateur arraché et aucun son en sortie à part du souffle. Renvoyé chez Amazon, mon nouveau choix se porte sur cette carte.

Rendez-vous dans un prochain article pour la suite du projet 🙂


La photo de couverture ne contient aucun placement de produit pour le mug de Barbatronic. Enfin quand même un peu, mais le mug est cool.

Rework K40

Modification de la découpe laser K40 – Partie 1

Le tube de la laser est mort… vive le nouveau tube. En attendant, c’est l’occasion d’agrandir la machine et de lui apporter quelques petites (?) modifications.

Décloisonnement

Première étape, sortir la meuleuse d’angle et on décloisonne entièrement la machine. Etonnamment le châssis est plutôt droit.


Peinture & « réparations »

Dégraissage, peinture et un coup de vernis mat. Au revoir bleu ignoble.


C’est aussi l’occasion de boucher les nombreux trous inutiles voir dangereux de la machine. Grâce à celui-ci, la surface où était posée la découpe laser a un tout petit peu eu chaud.

Des chutes de métal, la perceuse et quelques rivets feront l’affaire.


Solidarisation des deux portes et remplacement des vitres.


Encore un peu de peinture avec les restes. Et voilà!


Cet article fait partie d’un dossier. Consulter l’index du dossier K40.

Fabrication de l'enseigne

Enseigne « néon » DIY – ESP8266

Liste des courses


Hack du ruban LED

Neodyme explique parfaitement le « hack » du ruban led Action dans le replay du live Twitch. Le point de complexité est de trouver où couper dans le ruban.

Fabrication

Une fois que l’endroit où couper est trouvé, il suffit de souder l’alimentation + et – et ajouter un fil pour le data. Le – (gnd) en masse commune avec le Wemos. (Voir vidéo ci-dessus).

Dans mon cas ayant pas mal réduit la longueur du ruban, j’ai ajouté un petit module « step-down » pour alimenter le Wemos en 5v et donc d’avoir une seule alimentation pour ce projet.

J’ai imprimé en grand sur plusieurs A4 le logo souhaité pour l’enseigne. Dans ce cas le logo du Liège Hackerspace.

Pour faciliter le pliage de l’aluminium (à refaire, je pense plutôt passer à de l’acier) un « rig » est découpé rapidement à la scie à ruban et adapté pour les différents angles et courbes.

Quelques pliages et ajustements plus tard, place aux rivets et la structure est terminée.

Premier lancement… et un glitch inexplicable qui n’a pu être résolu par le remplacement du Wemos.

Pour la partie software afin que l’enseigne puisse être synchronisée au reste du hackerspace et pilotable via MQTT, j’ai opté pour WLED.

La structure a été peinte en noir mat après un bon dégraissement et le ruban est fixé grâce à des serflexs blancs translucides. L’électronique est sur le châssis dans du ruban noir d’électricien.


Tadaaam!