Autopsie de ma première PiCam extérieur

Autopsie de ma première PiCam extérieur. Afin de la protéger de la pluie, j’avais fait le choix d’utiliser un phare halogène extérieur premier prix du brico du coin. Et, y installer un Raspberry Pi modèle B rev1 (oui, c’est plutôt vieux, mais c’était plutôt solide).

Le projet a été fait le plus KISS possible (and dirty). Un morceau de plat d’aluminium comme support, des colliers de serrage, utilisation du presse-étoupe d’origine pour l’alimentation électrique et l’ajout d’un autre pour le câble réseau. Non, pas de POE.

La PiCam fixée à la vitre (très épaisse) avec de la colle à chaud, la vitre préalablement poncée et peinte en noir en conservant une partie intacte pour laisser la caméra, voir l’extérieur.

Niveau logiciel, j’ai utilisé motioneyeOS https://github.com/ccrisan/motioneyeos/wiki. De souvenir j’ai dû procéder à un seul changement de la SD en 4 ans de service.

J’ai abandonné cette solution pour une question de qualité d’image. Cette caméra avec pour rôle principal de prendre des photos du ciel de façon régulière. Elle est maintenant remplacée par une caméra IP extérieur 2K.

J’espère que cet article vous aura peut-être donné des idées sur comment installer votre projet en extérieur de façon simple et pas cher :).

Zigbee 2 MQTT – Frontend

Zigbee2MQTT propose maintenant une interface web simplifiant pas mal le débug, obtenir le détail de chaque point de votre réseau, visualiser une carte du mesh, l’appairage de vos appareils


“Installer” Frontend

  1. Commencez par une mise à jour de votre Zigbee2MQTT,
  2. Ouvrez configuration.yaml en édition
nano /opt/zigbee2mqtt/data/configuration.yaml
  1. Ajouter la configuration de Frontend en fin de fichier de configuration
frontend:
  # Port de l'interface web (8080 par défaut)
  port: 8080
  # Sur quelle ip doit il écouter ? (0.0.0.0 par défaut toutes)
  host: 0.0.0.0
  # Optionnel, ajouter un mot de passe pour protéger votre interface web.
  auth_token: motdepasse
  1. Si vous avez suivi le guide d’installation officiel ou mon article, relancez Zigbee2MQTT avec la commande sudo systemctl restart zigbee2mqtt
  2. Voilà ! Rendez-vous sur votre interface web.


Sources

Appairage Zigbee 2 MQTT

À l’écriture de cet article le projet Zigbee2MQTT supporte “officiellement” 1402 appareils de 207 fabricants ou marques.


Coté serveur (Zigbee2MQTT)

Un peu de configuration pour commencer dans le fichier configuration.yaml assurez-vous de la présence de permit_join et qu’il soit autorisé permit_join: true

nano /opt/zigbee2mqtt/data/configuration.yaml

Coté “client” (Devices)

Chaque appareil ou constructeur à sa méthode ou presque… Appuyer sur un bouton proche de la passerelle (clé USB), un “petit trou reset” à maintenir x secondes… Ou parfois, c’est encore plus amusant… Voir la vidéo reset d’une ampoule Ikea ci-dessous.

Dans la liste des “Supported Devices” de la documentation, vous trouverez les procédures d’appairages en anglais. Vous trouverez un exemple avec la prise Ikea TRADFRI E1603/E1702. Une autre piste pour l’appairage est la documentation de la Zigate (une autre passerelle Zigbee).


Conclusion

À la fin de l’appairage de vos appareils, il est important de remettre la valeur de permit_join à false permit_join: false sinon vous risquez de voir apparaitre du monde sur votre réseau.

Vous pouvez vérifier dans les logs ou via MQTT de la réussite d’un appairage.

N’hésitez pas à vous fabriquer un Zigbee Big Red Button.

Comme d’habitude vous avez mes réseaux sociaux et maintenant le Discord ioodyme ainsi que le tout nouveau groupe Telegram.


Sources