Browse Tag

ESP8266

Projet AirHackLab

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le AirHackLab est une initiative citoyenne de contribution aux données environnementales que j’ai initié au sein du Liège Hackerspace.

Ce projet est directement inspiré du projet LuftDaten et PurpleAir.

Objectifs

Le AirHackLab à 5 objectifs :

  • Développer des capteurs fiables, bon marché et open-source,
  • Construire les capteurs avec leurs futurs hôtes,
  • Sensibiliser à l’importance de la qualité de l’air,
  • Déployer un réseau alternatif, mesurer et collecter les données,
  • Partager les données librement.

Le prototype

Un prototype est en cours de développement dans une boite de dérivation dans une optique de simplicité et réduction de coût.

Les mesures seront la concentration PPM 2.5 & 10, la température, l’humidité et la pression atmosphérique.

Dans un second temps, il est prévu le développement d’une station plus complète avec des capteurs électrochimiques afin de mesurer les polluants.

Boitier proto AirHackLab

Coté serveur

Voilà, plus ou moins comment fonctionnera l’infrastructure une fois totalement en place.

Chaque utilisateur peut créer un compte et ajouter ses capteurs.

Une API permet déjà la mise à jour des utilisateurs du broker MQTT Mosquitto. Une simple cron avec un petit script pour charger la nouvelle liste et reload le service.

Export API pour Mosquitto

Sources

Les sources sont disponibles sur Github : https://github.com/AirHackLab

Confinement.S02E05

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Aujourd’hui une journée plutôt calme et brouillon.

Un peu de travail sur le blog pour améliorer son référencement, retravailler quelques pages et anciens articles. J’avoue développer une passion étrange pour le SEO en ce moment.

J’ai également mis en ligne le deuxième article de la série ESP8266 / ESP32. Cet article est une sorte de mini-tuto pour installer les cartes basées sur ESP32 dans votre IDE Arduino (Version ESP8266).

Je me suis décidé de passer la Ping-pong Matrix sur un ESP32. J’ai enfin un framerate respectable. La prochaine étape sera de la connecter à internet. L’idée de Twitter me branche toujours bien.


Cette série d’articles a été motivée par Yves sur Twitter.

Cover : https://www.pexels.com/fr-fr/@cottonbro

NodeMCU ESP8266

Programmer un ESP8266 avec Arduino IDE

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Un grand nombre de boards basé sur un ESP8266 sont programmable via votre IDE Arduino.

Il est nécessaire d’ajouter les boards à l’IDE et possiblement installer les drivers nécessaires.

Obtenir le json des boards

Rendez-vous sur le repo GitHub suivant : https://github.com/esp8266/Arduino

Ajouter les boards à l’Arduino IDE

  • Allez dans les Préférences de votre Arduino IDE
  • Ouvrez l’onglet URL de gestionnaire de cartes supplémentaires
  • Collez le lien que vous aurez copié sur le repo ci-dessus
  • Ensuite, dans l’onglet Outils, cliquez sur Type de carte et Gestionnaire de carte.
  • Recherchez « esp8266 » et installez la dernière version.

Presque terminé !

Les boards sont maintenant disponibles dans votre IDE. Il sera très probablement nécessaire d’installer un driver supplémentaire pour vos cartes. Le plus courant est le CH340, pour l’utilisation d’un Wemos, par exemple.

Drivers Windows, Mac, Linux chez Sparkfun.


Source cover : Wikimedia

Matrice LED Ping-pong

Ping-Pong LED Frame

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Inspiré à la base de l’horloge du Trakk et dans un second temps des vidéos de Bitluni, je me suis lancé dans la réalisation d’un « écran » led avec des balles de ping-pong comme diffuseur.

Liste des courses

J’ai dû seulement compléter ma collection de balles de ping-pong, l’intégralité du projet est basé sur des « chutes » de leds, de bois, …

  • Led : WS2812b « bullet »,
  • Balles de ping-pong (sans nitrocellulose),
  • Panneau de bois (multiplex ou autre),
  • Pistolet à colle chaude + bâtons de colle,
  • Peinture,
  • Alimentation 5V & microcontrôleur.

Fabrication

Je perce chaque balle à 12mm. C’est long…. Très long…

Quelques mesures, un peu de traçage et je perce !

Je ponce et je mets en peinture.

C’est parti, coller les 144 balles. Je sécurise également les leds à l’arrière avec un gros point de colle.

Avant de coller les leds. Je teste rapidement si chacune me donne bien les 3 couleurs.

Toutes les leds sont connectées en série et « ré-alimenté » en 5 V à chaque connexion.

En dernière minute, je décide d’ajouter un bord pour terminer le cadre.

Quelques finitions plus tard pour lui donner un joli look de flight case.

Voilà le résultat. Un autre article devrait suivre avec la programmation de cette matrice de led et les applications que je compte lui donner.

Ce test tourne sous une ESP8266 (Wemos D1), je compte passer à un ESP32 car j’ai quelques problèmes de FPS.

Capteur distance wemos ESP8266

Domotique DIY #1 – Capteur distance MQTT + Home Assistant

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Pour monitorer le bon fonctionnement de mon adoucisseur d’eau, j’ai besoin de connaitre la hauteur de sel dans le réservoir. L’appareil fait déjà ce monitoring, mais se contente d’un beep dans la cave que personne ne remarque.

Ce petit « tuto » peut-être appliqué pour n’importe quelle mesure de distance avec un capteur ultrason HC-SR04 (présence d’une voiture dans le garage, …)

Le HC-SR04 est un capteur ultrason permettant une mesure (plus ou moins précise) entre 2 cm et 400 cm (en théorie). J’ai porté mon choix sur ce capteur pour son prix et l’absence de la nécessité d’une mesure précise.

Selon gadgetsthatgo.com, le capteur émet 8 cycles d’un ultrason à 40 kHz depuis sa partie émettrice (Trig). Ce son rebondi sur l’objet présent devant le capteur et revient à ce dernier (Echo). La vitesse du son étant connue et en ignorant sur une si courte distance que la vitesse du son n’est pas une constante. Il suffit de diviser le temps de parcours du son par 58 pour obtenir l’information en centimètres. Je vous invite à lire les sources pour plus d’informations.

Si vous souhaitez installer un serveur (broker) MQTT suivez mon article : Installer un broker MQTT (Mosquitto).

Liste des courses

  • ESP8266 (Wemos D1 Mini dans mon cas) -1€,
  • Capteur ultrason HC SR-04 -1€,
  • Un peu de fil,
  • Câble + Alim USB.

Dans mon cas, j’ai déjà un serveur MQTT fonctionnant déjà en local pour ma domotique.

Montage

Schéma de connexion du capteur au Wemos

HC-SR04 -> Wemos

VCC -> 5V

Trig -> D5

Echo -> D6

GND -> G

Code source

Ligne 81, 82 & 84 : la valeur 80 est la hauteur du réservoir de sel dans mon cas afin de permettre le calcul du pourcentage de sel restant dans la cuve.

Le code est donné en l’état sans garantie et sans support.

Intégration à Home Assistant

Dans mon configuration.yaml j’ajoute simplement :

  - platform: mqtt
    name: "Niveau Sel"
    state_topic: "42/cave/sensors/sel"
    unit_of_measurement: 'Cm'
    value_template: "{{ value_json.niveaucm }}"
  - platform: mqtt
    name: "Niveau Sel"
    state_topic: "42/cave/sensors/sel"
    unit_of_measurement: '%'
    value_template: "{{ value_json.remplissage }}"

Résultat

Pour le moment, le capteur est simplement collé avec un morceau de collant double face épais en attendant une petite boite imprimée en 3D.

Le résultat de la mesure arrive bien dans Home Assistant, ce qui me permet d’avoir une bonne idée du niveau de sel.

Les prochaines étapes :

  • Ajouter une alerte et notification si le niveau devient trop bas pour le fonctionnement de la machine,
  • Passer la sonde en OTA,
  • Ajouter un deep sleep plutôt qu’un delay.

Observations

@andreadonno m’a fait remarqué l’existence du projet ESPHome qui semble faciliter la vie pour l’intégration à Home Assistant. Voir le tweet.

Sources