Browse Tag

Mini

Moulage de pneus en silicone

Réplication de la méthode de moulage de Barbatronic (voir vidéo en bas d’article) pour les pneus de mon sumo-robot.

La première tentative d’impression est un l’échec.

Quelques modifications de configuration et on relance sur la nouvelle Prusa Mini.

Quelques morceaux de tiges filetées, des écrous et c’est parti !

Dans une solution d’eau tiède saturée en savon vaisselle, je dépose du silicone transparent de salle de bain dans mon cas. Assurez-vous d’utiliser du silicone et non du mastic.

Dans l’eau, je malaxe le silicone jusqu’à qu’il ne soit plus collant.

Toujours dans l’eau, j’enroule le silicone sur la partie centrale du moule et je le ferme. Je retire le surplus et je sort le moule de l’eau pour séchage.

Une fois bien sec, je démoule, je nettoie la pièce et voilà un pneu parfait pour mon robot Sumo !

Le grip est vraiment bon et il est très très rapide de changer un pneu si nécessaire entre deux combats.

Si vous souhaitez creuser un peu le sujet, je suis tombé sur une autre méthode : https://concretedog.blogspot.com/2020/10/casting-silicon-tyres.html


Source :

Impression avec la Prusa Mini

Test / Avis Prusa Mini

Commandée par ma chère et tendre à son annonce pour mon cadeau de Noël 2019, j’ai reçu la Prusa Mini courant juin 2020. Je vous fais part aujourd’hui de mon avis.

Le packaging est plus que bon. Aucune pièce ne se balade dans le carton.

Alors pourquoi une Prusa Mini et pas une « vraie » Prusa Mk3 ? C’est simplement une question de place. Cette Prusa est installée sur mon bureau où je manque déjà de place et j’ai un accès rapide et facile aux imprimantes 3D du hackerspace pour des impressions plus longues et/ou plus grandes.

Son assemblage est très rapide avec seulement 3 pièces. Une fois montée, il suffit de suivre la procédure de calibration,… et vous êtes prêts à imprimer !

Avec un volume d’impression de 18x18x18 cm, elle est largement suffisante pour la plupart de mes besoins. Sur ce modèle, exit la carte SD, un port usb permet d’accueillir une clé (fournie) afin d’y mettre vos gcodes.

En conclusion

Fork du moule de Barbatronic

Ayant appris que la Prusa Mini avait été commandée le jour de son annonce (pour rappel, c’est un cadeau), j’avais un peu peur d’essuyer les possibles soucis de jeunesse de la machine. En dehors d’un grincement réglé très rapidement avec un peu d’amour et un port USB un brin mal placé, je ne retrouve rien d’autre à redire sur cette imprimante 3D.

Au final, aucune mauvaise surprise, on est sur du très très bon Prusa. Elle n’a pas grand chose à jalouser à sa grande soeur la MK3.

Une imprimante parfaite en machine d’appoint ou pour débuter à moins de 400 €.